• Infos

    Une fois la version papier du bulletin de septembre envoyée chez l'imprimeur, j'ai fermé mon outil de travail me disant que je ferai l'envoi mail le lendemain. Seulement voilà, j'ai dû forcer pour le terminer et le lendemain c'était la décompression totale, je n'ai plus ouvert mon ordinateur depuis, pour cause de santé.
    Il faut savoir que lors du barbecue de Boitsfort j'ai été piquée par un tique porteur de la bactérie borrelia, qui donne la maladie de Lyme, que ça a été une véritable descente aux enfers, le diagnostic a été posé le 21 août après une prise de sang et depuis je suis sous antibiotiques.
    Je suis au dixième et dervrai en prendre encore dix. Depuis hier je me sens un peu mieux, vive le paracétamol 1000, l'ibuprophène 600 et autres médicaments contre nausées et vertiges. 
    A titre d'info voici les principaux symptômes:
    grande fatigue, nausées, vertiges, maux de tête, raideurs musculaires, douleurs articulaires aigües parfois fulgurantes mais toujours voyageuses, problèmes de la vision, troubles de la mémoire, fièvre (comme pour une malaria).
    Bref je me sentais aussi mal qu'après une séance de chimio !!! Mais là, ça dure deux jours à la suite de quoi le "corps se retape" jusqu'à la séance suivante, ici c'est du non stop.

    Alors, prudence, sortons couverts surtout si nous allons en forêt même par 40° à l'ombre.
     
    Voir page 17 du bulletin de septembre.

    Si tu le sens, tu peux aussi mettre ce texte sur le blog, voici d'ailleurs la photo prise de l'arrière de ma jambe, juste sous le pli du genoux, le 1er août.
    Elle a été un facteur important pour la pose du diagnostic.

    Merci et à bientôt
     
    Anne-Claire
     
    P1140272-001.JPG

  • Notre bulletin

    A vous,
     
    Pour lire votre bulletin de septembre 2015 "Les Amis de la Nature d'Evere-Schaerbeek" :   
     
    1. Cliquez dans la colonne de droite "Bulletin de septembre 2015" sur "Notre journal".   
    2. Cliquez sur "Téléchargez le fichier".   
    3. Faire défiler les pages.
    STA_3737.JPG

  • A lire

    Chers Amis de la Nature d'Evere-Schaerbeek,
     
    Vous êtes nombreux a avoir déjà réservé votre voyage du 12 septembre et nous vous en remercions.
    Sedan.jpg
     Mais il reste quelques places pour profiter d'une belle journée de découvertes à la fois historiques et artistiques au Château de Sedan, où nous avons prévu des visites guidées dont certaines sont accessibles aux personnes éprouvant des difficultés à la marche et aux montées d'escaliers, voire même à mobilité réduite.
    ROCHEHAUT2.jpg
    Après midi découvertes nature la nature avec la visite, au départ du centre de Rochehaut., confortablement installés dans un petit train qui parcours la région avec de magnifiques paysages dont le village de Frahan, les boucles de le Semois, le parc animalier, 
     
    Dans le fichier attaché vous trouverez une affichette avec tous les détails pratiques pour que cette journée soit une réussite et un descriptif de son déroulement.
    Anne-Claire.
     

    Voyage des Amis de la Nature

    d’Evere-Schaerbeek

    Le samedi 12 septembre 2015

    à Sedan et Rochehaut

    Programme de la journée :

    Départde Bruxelles : 7h30 du parking de l’hôtel Marriott

    en face du complexe sportif d’Evere

     300 avenue des Anciens Combattants, 1140 Evere.

    Attention : nous partirons à l’heure !

     

    Le matin : Visite guidée du Château de Sedan : plusieurs circuits sont organisés, don un pour personnes à mobilité réduite ou présentant des difficultés à la marche et aux escaliers.

    A midi : l’Hôtel Restaurant Le Saint Michel nous réserve une salle

    MENU A                               MENU B

    Roti de porc                              Filet de truite en papillotte

    Pommes fondantes                        Pommes fondantes

    Dessert : tarte maison aux fruits

    1/3 de vin, eau, café

     

    Après midi : à la découverte des animaux de Rochehaut

    Visite en petit train du parc animalier « Entre Ferme et Forêt »

     

    Prix : membres AN (toutes sections confondues) : 60,00 €

    non membres 65,00 €

    comprenant le transport (avec le pourboire du chauffeur), l’entrée au château, la visite guidée, le repas de midi, le petit train à Rochehaut.

     

    Réservation obligatoire avant le 2 septembre

    chez Luc et Sagaya 02 705 04 03 (répondeur) ou sagayasellier@skynet.be

    Paiement après accord, dans les 5 jours ouvrables

    sur le Compte Réservation des AN d’Evere-Schaerbeek,

    BE93 3100 8311 7467 avec la communication

    Sedan 2015suivi du nom du participant et votre choix de menu

    Voyage à Sedan et Rochehaut

    Au matin, direction Sedan

    Ville du Nord de la France, entre Bouillon et Charleville Mezières, caractérisée par son imposant château.

    La région est peuplée dès l’époque paléolithique, mais le nom Sedan apparaît pour la première fois dans un texte datant de 997.

     

    Jusqu’au 15ème siècle la ville est sous l’influence des moines de Mouzon et des évêques de Liège. En 1424 elle devient une principauté sous les mains des La Marck qui sont à l’origine du premier château.

    En 1591 Charlotte âgée de 15 ans et dernière descendante des La Mark épouse Henri de la Tour d’Auvergne. Il obtient le titre de Prince de Sedan, duc de Bouillon, et hérite de tous les biens de Charlotte morte en couches. Il épousera Elisabeth de Nassau-Orange.

    Il dote la ville de grands édifices publics, civils et religieux, un temple protestant, un hôtel de ville, une école militaire.

    Après son rattachement au royaume de France, Sedan connaîtra son essor industriel.

    Dès le milieu du XVIe siècle une activité drapière existe à Sedan. Il faut attendre le rattachement de la principauté au royaume de France pour qu’une véritable industrie textile se développe.

    A la veille de la Révolution 14.000 personnes sont employées dans le secteur, beaucoup travaillent dans leur maison rurale tissant et  filant la laine.

    Après la Révolution, la draperie sedanaise connaît une reprise, et développe la mécanisation du travail de la laine. Sedan redevient une des capitales mondiales de la laine cardée.

    Pendant la première guerre mondiale les usines sont vidées de leur matériel par l’occupant pour ne pas faire concurrence avec les entreprises allemandes.

    La reconstitution du patrimoine industriel sera longue et difficile, la seconde guerre mondiale venant à nouveau anéantir les efforts de reconstruction.

    En 1958 c’est la crise, de nombreuses entreprises ferment, seules les plus modernes résisteront quelques années : de 4500 personnes occupées dans ce secteur au début des années 50, on passe à 2000 en 1965 et à 580 à la fin des années 70.

    Après une formidable histoire de 350 années, la dernière entreprise ferme ses portes au début des années 90.

    A midi : Repas dans un restaurant face au château où une salle nous est réservée.

    Après midi : à la découverte des animaux de Rochehaut

    Visite en petit train du parc animalier « Entre Ferme et Forêt ».

    Situé à Rochehaut-sur-Semois, de part et d’autre des champs de la ferme et à l’orée de la profonde forêt ardennaise, il rassemble une quarantaine d’espèces : animaux de la ferme, gibiers de nos forêts et quelques espèces de races plus exotiques.

     

    Confortablement assis dans ce petit train touristique, au départ du centre de Rochehaut, nous découvrirons les environs du village, le point de vue sur Frahan (considéré comme l’un des plus beaux panorama de Belgique).

     

    Ouvert en 2002, des heureux évenements ponctuent chaque année la vie des pensionnaires, preuve éclatante du bien-être des animaux.

    En 2008, 1000 arbres ont été replantés pour embellir encore ce fabuleux décor. Un travail colossal d’entretien, réalisé en permanence assure le maintien du site et la bonne santé des animaux.

    Réservez déjà la date du 12 septembre dans votre agenda.

    Toutes les informations pratiques se trouvent dans l’affiche jointe :

    -         Lieu et heure de départ de Bruxelles.

    -         Détails sur le déroulement de la journée.

    -         Prix de la journée.

    -         Choix du menu du repas de midi.

    -         Modalités de paiement.

     

    Coucou, je vous attends nombreux pour une belle après midi de détente.

     Anne-Claire.
  • A lire

    L’HOMME DESCEND DU SINGE !?

     

    Un article de PIERRE HOFF  - dit « Popov »

    Singe.jpeg

    Voici une expression populaire que nous entendons et répétons parfois. Outre l’humour de cette « sentence » qui nous révèle quelque chose de nos origines et pour parler de ce que notre corps est constitué aujourd’hui, il nous faut remonter dans le temps,  bien plus avant l’apparition des singes.  Pour saisir comment notre corps s’est  équipé de certaines parties, il nous faut compter non pas en milliers, mais en millions d’années. C'est-à-dire 420  millions, bien avant la naissance des humains.

    Des cadeaux qui nous viennent de bien loin:

      Que nous ont offert les POISSONS ?

    Leur mâchoire s’est formée il y a plus de 400 millions d’années.  Avant cela  leur bouche n’était  qu’un  simple orifice qui leur  permettait de se nourrir difficilement en filtrant ce qui  flottait au fil de l’eau.  Cette mâchoire leur a permis de mieux choisir leur nourriture : ce progrès s’est transmis à  nous.

    Nous devons également aux poissons notre colonne vertébrale.  Et leurs nageoires qui leur sont nées il y a 370 millions d’années sont devenues nos bras et nos jambes. 

    1009446-Reconstitution_dun_ptérodactyle.jpg

    2° Les BATRACIENS, appelés aussi AMPHIBIENS apparaissent vers 330  millions. Ils sont les premiers animaux qui sont sortis de l’eau pour vivre en partie sur la terre ferme. Ils se dotent peu à  peu de 4 pieds.  Parmi  eux,  les grenouilles nous ont légué leurs doigts, leur peau  imperméable,  puis les poils, les ongles, les griffes.  D’eux nous viennent aussi les glandes lacrimales, celles qui secrètent l’humidité de nos yeux…. Et les larmes.

    3° Les premiers MAMMIFERES nous ont légué leurs glandes mammaires qui permettent d’allaiter leurs petits.  D’où  les seins pour les humains.

    4 °  Les PRIMATES (il y a 35 millions d’années) évoluaient dans les arbres. Pour cela ils devaient jouir d’une excellente vue.  Pour y arriver, leur museau s’est aplati et ainsi leurs yeux ont pu voir en relief. C’est donc à  eux que nous devons de pouvoir estimer la distance qui nous sépare des objets. 

    J’ajoute ceci pour l’humour : un  héritage inattendu, certains d’entre nous LOUCHENT.

    Poissons,  amphibiens, mammifères, primates ne sont pas les seuls acteurs de cette évolution.  En effet, certaines caractéristiques du corps humain  provenant de ces temps anciens, pourraient être évoquées. Car le monde  animal a connu de nombreuses transformations.

     

    RECONNAISSANCE :

    Connaître c’est « naître avec ».  Re-naître, c’est entrer dans une nouvelle dimension de la connaissance : considérer ce que l’on a reçu comme un bienfait,  un cadeau de la vie.

     

     

                                                                           Pierre Hoff  dit Popov -  28 juillet 2015

     

    NOTE :

    Article produit à partir de la consultation d’une étude de B. VANOPENBOSCH,
    interprète à  Nature et Environnement, collaboratrice du  bimensuel IMAGINE
    .

     

     

    CLIN D'OEIL DE POPOV

     

    Deux citations :

    - « La liberté commence là où l’ignorance est vaincue ». Victor HUGO

    - « Vivons simplement pour que d’autres puissent simplement vivre ».  GHANDI

     

    Un film : « LE PETIT PRINCE » (The little Prince)

    Le petit.jpg

    Le réalisateur, Max OSBORNE, explique : « Cette histoire nous garde en contact avec l’enfant qui sommeille en nous ».

    Le Petit Prince est à  l’origine un livre de l’écrivain Antoine de Saint-Exupéry que beaucoup d’entre nous ont découvert.  Ce livre est aussi  le quatrième texte lu aujourd’hui dans le monde.

    Max OSBORNE s’inspire de ce chef-d’œuvre littéraire pour créer une œuvre cinématographique originale.  Au début de ce mois d’aout, le film était à voir en salle dans 26 (oui vingt-six) villes de Bruxelles et de Wallonie, dont notre capitale, Braine-l’Alleud, Charleroi,  Waterloo.

    Sur le web : cinenews.be

     

    Une EXPOSITION.  OÙ ? A TREIGNES

    Quand ?  Jusqu’au 15 novembre ;  LU – MA – JE – VE de 9H30 à 17H. 

                                                            SA et DI de 10h30 à 18H.

    Le titre :  Chiens et Chats dans la préhistoire et l’Antiquité.

    Infos : 060/390.243 et 060/390.470

    Sur le web : www.museedumalgretout.net

     De plus,TREIGNES est un bien joli village, au départ de nombreuses balades et souvent visité pour son musée Arthur MASSON, auteur du fameux roman « Toine maïeur de TRIGNOLLES».

     

                                                                                                              Popov – 28 juillet 2015